AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

“Je suis une femme de l'ombre [Ashley Night]”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 22 Mar - 21:23




Identité de Votre Pseudo

Nom :
Night

Prénom :
Ashley Eliza

Age :
20 / 682 ans

Nationalité :
Espagnole

Race :
Vampire

Date de naissance :
18 avril 1334

Avatar :
Ashley Benson

Situation familial :
 
Au jour d'aujourd'hui je suis la seule survivante de ma famille. Du moins, je le crois.. A moins que mon adoré de petite soeur ait survécue aux flammes qui ont ravagés ma famille il y a tant d'années et qu'elle ne soit devenu comme moi..

Situation financière et profession:

Ne travaille pas mais a une situation financière assez aisée - comme tout bon vampire, non ?

Qui est-tu ?

CARACTÈRE - Ashley reste avant tout une personne brisée de l'intérieur, muette de souffrances. Depuis le jour qui a changé sa vie, elle s'est refermée de l'intérieur en créant un mur qui la protégerait du monde extérieur, un mur qui l'aiderait à avancer et vivre avec son fardeau.

Avant, Ashley était une personne pleine de vie qui adorait sa famille et les personnes qui l'entouraient. Mais, après sa transformation et la mort de son mari, la haine a pris le dessus. Elle est devenue une personne fière qui ne demandera jamais de l'aide, et sa plus grande peur est de se retrouver dans une position qui la rendrait faible et vulnérable.

Elle aime les défis en tout genre et répond assez souvent à la provocation, elle veut montrer à tout le monde qu'elle est une femme libre dans un monde sanglé. Elle veut essayer de donner une impression de froideur avec les inconnus afin qu'ils ne viennent pas l'embêter et qu'ils la laissent à sa petite vie tranquille.

Mais sous ses airs enjôleur, Ashley peut s'avérer être une ennemie cruelle et impitoyable. C'est une grande fêtarde prête à tout pour arriver à ses fins, ce qui lui vaut une détermination à toutes épreuves. Sa grande ambition est souvent la raison de ses nombreux coups bas et trahisons, c'est une fille qui n'a pas froid aux yeux.
PHYSIQUE - Ashley n'est pas très grande, elle est de taille moyenne -mais grande pour son époque de naissance! Elle a des formes là où faut et sait en faire usage, son style vestimentaire varie énormément en fonction de son humeur ! Autour de son cou, nous trouverons toujours un pendentif, celui que sa soeur Anastasia lui a donné avant qu'elle ne fuit sa demeure pour la première fois. Ashley est mince sans être maigre. Elle a de longs cheveux blonds qu'elle aime changés (boucler, lisses, etc.), des yeux d'un bleu limpide et des lèvres roses à souhaits. Sa peau porte malheureusement pas mal de cicatrice, mais sa condition de vampire les a atténué avec le temps excepté cette fleur de Lys qui trône au milieu de son omoplate gauche, triste soutenir d'un soir d'automne que même sa condition de vampire n'a pas effacé..
HISTOIRE - Je suis née le 18 avril 1334 Cadix, en Espagne. J'étais fille d'un duc puissant, j'avais une famille heureuse ainsi qu'une petite soeur parfaite du nom d'Anastasia que j'aimais par-dessus tout. Mais, à cette époque-là, je n'étais pas moi : j'étais une autre. Mon nom n'était pas Ashley, je me prénommais Elyza.

Mais tout ce bonheur a volé en éclats le jour de mes 15 ans. En effet, comme cadeau d'anniversaire, mes parents n'avaient rien de trouver de mieux.. qu'un mari ! A l'époque je n'étais qu'une jeune femme qui, dès qu'elle pouvait, partait emprunter un des chevaux de son père pour partir avec Anastasia chevaucher à travers les champs de sa propriété. Je n'avais absolument aucune envie de devenir femme, de devoir porter des enfants et dire adieu à ma vie.

Alors je m'enfuie.

Je me souviens avoir marché durant quelques jours, je me souviens de la faim qui me taraudait l'estomac, de la peur qui prenait place dans mon coeur quand je croisais des personnes sur les chemins de terre. J'avais fuis le fief de mon père, je n'étais plus sous son pouvoir. Malgré toute la bonne volonté du monde, à cette époque je n'étais qu'humaine et la faim ainsi que la soif avaient rapidement eu raison de moi.

La suite est encore floue dans mes souvenirs. Quand j'ai ouvert de nouveau les yeux, je me tenais dans une chambre luxueuse. Je m'étais vite levée, pensant déjà qu'on m'avait enlevé et m'imaginant vivre diverses souffrances. Le regret s'était emparé de moi, le regret d'avoir abandonné ma famille et mes amis pour.. l'insécurité. Je ne pouvais pas dire la "liberté", car je serais toujours prise au piège de ma conscience.

Après fouille de la propriété, il s'était avéré que j'étais tombée dans un manoir surplombant tout un domaine de verdure et de forêts et, rapidement, j'étais tombée sur le propriétaire des lieux. Ce n'était pas le kidnapper que je m'étais imaginé, mais plutôt un homme d'environs vingt-cinq ans. Il était beaucoup plus que moi, mais il m'avait attiré dès que mes yeux s'étaient posés sur lui.

Il m'avait offert un toit, de la nourriture, de l'eau.. et je n'avais rien à faire en échange : il ne me laissait ni faire le ménage, ni la nourriture.. je sais que ce n'était pas à une femme de mon rang à faire tout cela, mais le fait qu'il m'offre tout cela me faisait me sentir obligée de rendre service.

L'homme se prénommait Daniel Warldoff, et j'avais passé trois ans sous son toit, à ne plus me soucier ni du monde extérieur au domaine, ni de ma famille. Pourtant, je pensais énormément à ma petite soeur. Anastasia.. Elle constituait mon plus gros manque.

Le jour de mes dix-huit ans, je me souviens que Daniel m'avait demandé de le rejoindre un soir dans son bureau. Cette nuit-là, il m'apprit sa véritable nature. C'était un démon, un monstre, un suceur de sang.

Un vampire.

Je ne pouvais pas le croire. L'homme qui m'avait sauvé la vie, qui m'avait offert une nouvelle vie à côté de lui était.. contre Dieu. Cette nuit, j'ai hurlé et pleuré, je l'ai frappé de toutes mes forces jusqu'à ce que mes poings me fassent mal, mais jamais il n'a bougé..

J'ai fui de nouveau.

Je suis rentrée chez moi, j'ai retrouvé ma famille, celle que j'avais rejeté il y avait trois ans de cela. Mon père ne m'a jamais pardonné cette trahison, ce déshonneur dont j'avais affligé mon sang, ma famille et ma petite soeur. Cette dernière était rejetée par les hommes, ils disaient que le sang des lâches coulaient dans ses veines.

Malheureusement, trois ans n'avaient pas été assez long pour que mon "fiancé" efface la honte que j'avais placardé sur son nom. Il me désirait toujours comme femme, et notre mariage avait été prévu pour le mois prochain.

Quand je suis rentrée chez moi, j'étais affamée, déshydratée et terriblement fatigué, sale. Mais mon père s'en fichait. Au contraire. Cette partie de ma vie est restée gravée en moi à jamais, sur ma peau, dans mon coeur, dans mon esprit.

J'ai été enfermée durant plusieurs jours dans notre cave, mon propre père ne me nourrissant et me donnant à boire que lorsqu'il était évidement que cela devenait nécessaire, me torturant en me tailladant la peau, me tirait les cheveux..  Juste à évoquer cette partie de ma vie, une violente brûlure me prend sur l'épaule.. Les tortures de l'esprits ne cicatrisent jamais réellement de manière totale et parfaite.

- Tu as porté le déshonneur et la honte sur notre nom, Elyza. Tu le porteras toute ta vie dans tes chaires.

Les paroles de mon père prononcées me taillait le coeur, mais le tisonnier chauffé à blanc qu'il enfonça dans les chaires de mon omoplates gauches.. Je n'avais jamais ressentie pareille douleur, mes dernières défenses avaient cédées, et je m'étais évanouie.

Lors d'un des rares moments où j'avais réussis à être consciente durant la suite des évènements, je me rappel que ma petite soeur chérie était descendue à la cave pour nettoyer mes plaies au chiffon mouillé. Elle pleurait silencieusement, et je ne m'en voulu que davantage.

La veille de mon mariage, mon père m'avait autorisé à retourner dans ma chambre. Je m'étais endormie dans mon lit dès que ma tête avait touché mon oreiller. C'était si bon de retrouver un minimum de confort, même si mes poignets et mes chevilles me faisaient encore terriblement souffrir.. Mais quelque chose cette nuit-là m'a réveille. Cette nuit-là, j'ai perdu la totalité de ma famille.

Daniel était revenu me chercher, me sauver de l'enfer dans lequel je vivais ; mais pour ça, il avait dû massacrer ma famille, aspergeant de sang les meubles coûteux et les murs de ce qui avait été ma maison. Puis, il avait mis le feu pour que les corps disparaissent et que jamais on ne puisse remonter jusqu'à lui ou à une quelconque trace de vampire.

Mais il eu une survivante durant l'incendie : Anastasia. Je me souviens avoir supplié Daniel de l'épargner, d'avoir voulu traverser les flammes pour courir à son secours.. J'avais tellement de poids sur ma conscience, tellement de remords en moi.. Alors, il nous attrapa toutes les deux, m'emmena avec lui alors qu'il déposais le corps inanimé de ma soeur au sol devant la maison.

Après cette énième nuit atroce, j'avais passé plusieurs jours à me rétablir chez Daniel et qui m'apprit que le tisonnier n'avait pas fait que brûler mes chaires, il avait laissé une marque bien précise : une fleur de Lys "tatouée" par ma peau calcinée, et c'est seulement à ce moment là que je compris les paroles de l'homme qui avait été mon père.  Il m'avait ouvert les yeux sur le monde, et mes sentiments pour lui s'étaient libérés d'un flot de larmes, comme si je les avais renié depuis tout ce temps pour ne pas souffrir, depuis ce premier jour où je l'avais vu.

Il m'a transformé deux ans plus tard. La douleur était atroce, pire que celle que j'avais enduré quand mon père m'avait torturé des jours durant dans notre cave à Cadix. Daniel m'apprit à chasser, à me déplacer et à exercer toutes mes aptitudes de vampire. Il s'était vite avéré que je possédais un don : celui de psychokinésie. Il m'apprit à le développer.

Nous nous mariâmes, mais n'eûmes jamais d'enfant. Nous étions vampire, qui le pourrait-il dans notre cas ? Les années passaient, se rapprochant du jour fatidique où je perdis mon humanité.

Nous étions dans quelque pays étranger, en Amérique il me semble, et nous nous baladions au clair de lune, main dans la main, à rigoler ensemble quand l'air autour de nous sembla s'obscurcir et devenir plus lourd. A cette époque, je ne savais pas ce que cela représentait. Aujourd'hui, je sais que cet air lourd empestant étant annonciateur de Loups.

Ils étaient une meute, ils nous traquaient. Daniel m'a caché, puis s'est retourné pour affronter ces bêtes sauvages. Je l'ai vu se faire déchiqueter sous mes yeux alors que les larmes brouillaient tout autour de moi et que mes mains étouffaient les cris de douleurs.

Ils ne m'ont jamais trouvé. Je suis restée un temps indéterminable dans ce troue à rat, là où Daniel m'avait laissé. La conscience m'avait abandonné, je n'étais plus qu'une coquille vide qui fixait un point invisible au loin, dans la rue. Il n'y avait pas eu de flammes, mais je savais au fond de moi qu'il était mort pour me sauver la vie.

Cette nuit-là, j'ai enterré bien plus que mon mari.
(c) Reira de [url=Libre]http://forum-theme.forumperso.com/]Libre Graph'[/url]



Invité
avatar" class="avatarprofil" />
Invité



Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Mar - 16:14

Je n'ai rien à dire pour ta présentation, elle est complète pour moi donc tu es validée

Donc tu peux faire ta fiche de RPs et de liens, faire des RPs et autres ^^

Encore une fois bienvenue à toi !


Elena GILBERT
 La confiance engendre la confiance, on l'obtient quand on l'accorde... ©️ by anaëlle.

avatar" class="avatarprofil" />
Feuille de personnage
Nom complet: Elena Gilbert
Camp: Bien
Relations:
Messages : 133
Date d'inscription : 30/11/2015
Age : 31
Localisation : Au manoir des Salvatore ou à la FAC
Fondatrice aux long crocs
Voir le profil de l'utilisateur

http://bitespellandguns.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Mar - 16:52

Merci cherry

Invité
avatar" class="avatarprofil" />
Invité



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Je suis une femme de l'ombre [Ashley Night]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hé mais je ne suis pas une souris à croquer ! [Livre I - Terminé]
» J'ai ta Reine Sting. [ Sting ] P1 [Checkmates]
» Je suis l'ombre qui hante tes nuits [Livre 1 - Terminé]
» Je suis un papillon de nuit, une grosse mite quoi!
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Les présentations :: Présentations validées-